une candidate trisomique participe à un concours de Miss USA et elle n’a laisse personne indifférent

Ce dimanche 26 novembre, le concours de Miss Minnesota se déroulait avec la première candidate trisomique de son histoire. La jeune femme a ébloui l’audience grâce à un enthousiasme débordant.

Âgée de 22 ans, résidente à Stillwater (Minnesota), Mikayla Holmgren rêve de briser les barrières que la maladie lui a dressées depuis son plus jeune âge. Atteinte de trisomie 21, elle a été la première à participer à un concours de Miss USA, dans le Minnesota… Et elle a volé la vedette à toutes ses concurrentes même si elle n’a pas été couronnée du titre suprême.

Elle est d’ailleurs repartie avec deux récompenses, le « Spirit of Miss USA Award » et le « Director’s Award », après une ovation générale, acclamée par le public.

AP

Denise Wallace Heitkamp, directrice exécutive du concours, a délivré un magnifique discours à la belle Mikayla Holmgren : « Tu fais sourire les autres à chaque fois que tu parles, que tu souris, que tu danses. Tu incarnes l’esprit de Miss USA en étant toujours authentique et en faisant passer les autres avant toi. Tu as de l’altruisme, de l’humilité et une capacité à surpasser les obstacles avec le sourire sur ton visage et de l’enthousiasme dans ton cœur ».

En larmes alors qu’elle recevait ses récompenses, Mikayla Holmgren a toujours cherché à aller au-delà de son handicap. Elle a débuté sur scène dès l’âge de six ans en s’adonnant à sa première passion : la danse.

Elle avait tapé dans l’œil des organisateurs du concours après avoir remporté le titre de « Minnesota Miss Amazing », un concours pour les femmes ayant un handicap, en 2015.

AP

La mère de Mikayla, Sandi Holmgren, a raconté à BuzzFeed News le moment où elles ont reçu la lettre des organisateurs, l’invitant à participer : « Je leur ai écrit qu’elle avait la trisomie 21 et je pensais qu’ils allaient retirer leur invitation mais ils ont voulu qu’elle soit là. Je ne réalisais pas qu’il s’agissait du concours pour Miss USA et de Miss Univers et il m’a fallu plusieurs semaines pour réaliser le truc énorme qui se passait et à quel point c’était important pour elle ».

En effet, il s’agissait d’une étape très importante pour Mikayla, mais aussi pour toutes les filles atteintes de trisomie 21 puisque un bon nombre d’entre elles sont venues avec leurs parents afin de soutenir leur candidate.

Facebook / Mikayla Holmgren

Même si elle n’a pas remporté le titre suprême, Mikayla compte bien continuer sur la même voie afin d’inspirer les petites filles atteintes du même handicap qu’elle.

Enfin, pour l’État du Minnesota, c’est la seconde année consécutive que le concours pour Miss USA ouvre la voie à des femmes généralement non représentés. L’an dernier, une candidate musulmane, Halima Aden, fut la première à défiler en hijab et en burkini, arrivant jusqu’en demi-finale de la compétition. Un exploit qui a inspiré d’autres femmes musulmanes à participer au concours de cette année.

Source:  demotivateur.fr