Cette petite fille a été sévèrement blessée après s’être fait un tatouage au henné noir!

La famille Gulliver, originaire de Grande-Bretagne, s’est rendue en Égypte pour passer de belles vacances ensoleillées…

Malheureusement, au cours de leur voyage, la maman a souffert d’une inflammation de la vésicule biliaire et a dû être hospitalisée. Ses enfants, Sebastian 9 ans, et Madison 7 ans, sont restés, patiemment, à ses côtés. Lorsqu’elle est sortie de l’hôpital, elle a alors souhaité leur offrir une récompense.

Là où ils séjournaient, l’hôtel leur offrait des tatouages temporaires, au henné. Quoi de mieux comme récompense pour de jeunes enfants ?

View post on imgur.com

Ils étaient fiers de leurs tatouages temporaires, et les parents eux, ravis de les voir avec le sourire !

Mais voilà, le soir, Sebastian a commencé à se gratter le bras, et ils ont donc lavé le tatouage. Madison elle, allait bien.

Une semaine après, la famille a décidé de rentrer en Angleterre, et c’est à ce moment-là, que Madison a commencé à avoir des démangeaisons.

Les parents étaient inquiets, et ont remarqué que la peau de Madison, autour du tatouage, était devenue rouge. Ils ont alors, comme avec Sebastian, lavé le bras et passé de la crème apaisante.

Malheureusement, le lendemain, la situation s’est empirée. En effet, le bras de Madison laissait apparaître de grosses cloques rouges, comme une brûlure.

View post on imgur.com

Rapidement, les parents se sont mis à faire des recherches en ligne, pour comprendre pourquoi Madison réagissait aussi mal au henné. C’est à ce moment-là, que le couple a compris que le henné n’était pas aussi inoffensif.

Le tatouage réalisé sur les enfants, est fait avec du « henné noir », et contrairement au henné ordinaire, la version noire contient une substance utilisée dans de nombreux colorants capillaires. Ce dernier est interdit dans certains produits, pouvant provoquer des allergies.

Après cette découverte, ils ont emmené Madison à l’hôpital, où elle a été examinée par des médecins et dermatologues spécialisés dans les brulures cutanées. La situation était assez grave, et les médecins ont dû couper les grosses ampoules pour traiter les brulures en dessous.

View post on imgur.com

Selon son papa, Madison a été très courageuse :

« Elle voulait voir ce qu’ils faisaient alors nous n’avons pas pu détourner son regard. Elle était vraiment gentille.

Au cours d’une interview télévisée de « Good Morning Britain », Madison a montré comment son bras est, aujourd’hui.

View post on imgur.com

Selon les médecins, la peau de Madison pourra reprendre sa couleur normale d’ici deux ans…

La peau de Madison est maintenant hypersensible et elle est allergique à d’autres choses, comme la pénicilline.

Son papa souhaite maintenant avertir les autres parents concernant les tatouages au henné.

« Nous aurions pensé que les agents de voyage se seraient inquiétés à ce sujet. Nous voulons faire passer le message à d’autres personnes à ce sujet. »

Source: lepetitbuzz