Un jeune homme de 19 ans enferme sa copine et la bat jusqu’au sang. Mais un geste rapide lui sauve la vie

Ceux qui maltraitent et terrorisent les autres devraient être enfermés et condamnés pour leurs crimes. Il n’y a aucune excuse pour déverser votre colère sur quelqu’un d’autre.

Malheureusement, nous nous sommes habitués à voir des hommes penser qu’ils ont le droit de maltraiter les femmes. La violence domestique est un gros problème dont nous devons encore nous débarrasser.

Dans le pire des cas, les femmes peuvent même être assassinées par leurs bourreaux, et la communauté et la police n’offrent pas aux femmes une protection adéquate.

Heureusement, certaines femmes sont assez courageuses pour s’en sortir définitivement.

Kelsie Skillen de Glasgow avait 19 ans lorsqu’elle était presque tuée par son petit-ami de 19 ans, James McCourt.

Kelsie ne savait pas à quel point son petit-ami pouvait être agressif – jusqu’à ce qu’une nuit, James devienne si furieux qu’il a enfermé Kelsie chez eux et l’a torturée pendant 4 heures.

Kelsie Skillen / Facebook

On ne sait pas si James a montré plus tôt des signes de violence, selon divers rapports de médias britanniques. Mais la violence domestique ne commence généralement pas tout d’un coup.

Souvent, les hommes qui battent leurs partenaires essaient de contrôler leur comportement et limitent les contacts avec leurs amis et leurs familles.

Ces hommes ont besoin de sentir qu’ils ont le contrôle, et d’exprimer cela de diverses manières, soit en épiant les communications avec les autres, dire à une femme ce qu’elle peut et ne peut pas porter, et sont jaloux quand elle parle avec d’autres hommes.

Ces partenaires peuvent constamment téléphoner pour rechercher leur partenaire, lui dire d’être à la maison à un moment donné et furieux si elle est en retard.

Mais ces hommes sont surtout lâches : ils sont instables et s’attaquent aux femmes qu’ils pensent pouvoir effrayer. Entretemps, ces femmes commencent à avoir une faible estime de soi après des jours, des mois ou des années d’abus.

Kelsie Skillen / Facebook

Même si votre coeur vous dit qu’il est un bon gars, écoutez vos amis et votre famille. Ils peuvent voir ce que vous ne voyez pas.

Quelque chose en vous vous avertira que ce qui se passe dans votre relation n’est pas correct. C’est probablement votre intuition. Portez une attention particulière à cela.

Ce soir-là, James était furieux contre sa petite amie Kelsie, alors qu’ils retournaient d’une soirée.

Il accusait Kelsie d’avoir oublié sa veste et commençait à lui crier dessus. Kelsie a refusé de lui donner une cigarette. C’est alors que James s’est emporté, selon The Mirrorbritannique.

« Il a dit que c’était de ma faute, » dit Kelsie. Puis, il ajoute :

« J’avais laissé sa veste, puis il a simplement pété les plombs et m’a empoignée et m’a attaquée. »

Kelsie Skillen / Facebook

James l’a retenue en otage pendant quatre heures. Elle n’avait aucune idée si elle allait survivre. James a coupé l’Internet, caché son portable et a enlevé tout ce qui pouvait lui permettre de s’échapper de chez eux.

Au cours de cette horrible expérience, Kelsie a été retenue à même le sol. James l’a frappée plusieurs fois à la poitrine.

Il la battait, lui crachait dessus et jetait de l’eau sur elle. Il la menaçait et lui criait dessus.

Tout le long, Kelsie ne pouvait penser qu’à une chose : comment elle pouvait se sauver. « Tes actions entraîneront des conséquences, » a-t-elle averti.

Elle lui a demandé plusieurs fois : « Cela vaut-il la peine de finir en prison ? »

Kelsie Skillen / Facebook

Mais à chaque fois, sa réponse glaciale était : « Je m’en fous de partir en prison aussi longtemps que tu meurs. »

James n’était plus ce qu’on pourrait appeler un humain ; il était devenu un monstre. Il a frappé Kelsie jusqu’à ce qu’elle soit inconsciente. Elle ne pensait pas survivre.

Après quatre heures d’abus, James est allé aux toilettes. Kelsie a su que c’était sa chance d’échapper à la mort.

Rassemblant les dernières forces qu’il lui restait, elle a réussi à prendre son iPad, qui était presque déchargé. Elle a attrapé un câble et a réussi à se connecter à Internet. Elle a contacté sa mère qui a immédiatement répondu.

La mère de Kelsie a réagi rapidement et s’est précipitée chez eux, et James s’est enfui de la maison. Il a ensuite été arrêté et condamné à 21 mois de prison pour les violences infligées à Kelsie.

Kelsie Skillen / Facebook

Un grand bravo à Kelsie, qui a fait preuve de force et de courage en survivant à cette situation cauchemardesque !

Elle n’oubliera jamais ce que son ex petit-ami lui a fait, mais elle est l’une des femmes chanceuses qui ont vécu pour raconter leur histoire !

Kelsie utilise maintenant son expérience terrifiante pour dire aux autres à quel point il est important de s’éloigner d’une relation violente avant que cela ne finisse mal. S’il vous plaît, partagez si vous voulez l’aider à diffuser son histoire !

Source: newsner.com