Le « zoo de la mort », l’enfer du zoo de Surabaya

Les horribles conditions des animaux prisonniers du “zoo de la mort”
C’est sans aucun doute le pire zoo de la planète. Pourquoi on vous montre ces images ? Pour qu’il ferme ses portes à jamais. Le “parc animalier” de Surabaya, situé dans l’est de l’île de Java en Indonésie, est le plus important du pays. Rien qu’en 2013, 43 animaux sont morts dans ce zoo. Le budget de cet établissement est nettement insuffisant, et les employés sont soupçonnés de participer au commerce illégal d’animaux. Il arrive régulièrement que des animaux meurent dans d’atroces souffrances comme cette girafe décédée en 2013 avec 20 kilos de déchets plastique découverts dans son ventre : elle se nourrissait de ce que jetaient les visiteurs.

Après avoir vu ça, vous ne monterez plus jamais à dos d’éléphant
Négligences, mauvais traitements, les associations de défense des animaux accusent le zoo de tout. L’entrée payante dérisoire fixée à deux dollars n’offre aux visiteurs que des visions d’atrocités, sans pour autant faire entrer assez d’argent pour maintenir les animaux en bonne santé, et surtout en vie.

Il existe deux pétitions visant à fermer ce zoo de la honte : sur Change.org et Peta.org. Voici quelques photos qui ont pu être prises dans ce zoo de la honte. Attention, certaines images peuvent heurter votre sensibilité.

Zoo Surabaya, Indonésie, zoo mort

Zoo Surabaya, Indonésie, zoo mort

Zoo Surabaya, Indonésie, zoo mort

Zoo Surabaya, Indonésie, zoo mort

Zoo Surabaya, Indonésie, zoo mort

Zoo Surabaya, Indonésie, zoo mort

Zoo Surabaya, Indonésie, zoo mort

Zoo Surabaya, Indonésie, zoo mort

Zoo Surabaya, Indonésie, zoo mort

Zoo Surabaya, Indonésie, zoo mort

Zoo Surabaya, Indonésie, zoo mort

Et voici le témoignage de Damian Aspinall, fils d’un grand propriétaire de zoos britanniques décédé en 2000 : Joey Aspinall. Damian s’est fait connaître en relâchant Kwibi, un gorille né dans un zoo. Il souhaite tout simplement la fin des zoos et affirme qu’il est inadmissible de détenir des animaux en captivité, sans aucune possibilité de retrouver la vie sauvage. Dans une interview donnée à Express, un magazine britannique, il déclare vouloir faire interdire tous les zoos. L’information est ancienne mais mérite d’être connue :

80% des animaux détenus dans les zoos n’appartiennent pas à des espèces en voie de disparation. Un véritable défenseur de l’environnement et des animaux ne veut pas des zoos. Il y a toujours cet argument de l’éducation mais c’est un non-sens total. Il serait souhaitable que d’ici 20 à 30 ans les zoos disparaissent ou alors fassent un véritable travail de conservation en ne gardant que des animaux en voie de disparition.

Les zoos sont pris au piège car ils ont besoin d’avoir du public sinon ils font faillite, et le seul moyen d’attirer les gens est de proposer toute une variété d’animaux. Mais si les zoos s’occupaient à faire ce qu’il y a de mieux pour les animaux, et non pas ce qui est le mieux pour les visiteurs, ils seraient très différents. Ces spectacles d’animaux dans les zoos me rendent malade, pour moi un animal n’est pas là pour nous divertir. Nous sommes supposés être l’espèce intelligente, nous valons mieux que cette utilisation des animaux pour amuser nos enfants. Ce n’est pas juste. Nous devons reformater la mentalité du public et supprimer progressivement les zoos. Et le gouvernement a un rôle à jouer dans tout cela.

Pour aller plus loin (sources) :
– En Indonésie, un nouvel animal décède dans d’horribles conditions au “zoo de la mort” (Le Figaro)
– À Surabaya, le zoo de la honte (La Gazette de Bali)
– Un lion meurt pendu dans le “zoo de la mort” de Surubaya en Indonésie (Maxisciences)

Source: vivredemain
Photos : First To Know